Chi-Nei-Tsang

Ce massage abdominal ou massage profond des organes internes a pour but de :

  • Travailler spécifiquement sur le ventre, la digestion et ses symptômes
  • Restaurer le Chi ou le courant d’énergie vitale et harmoniser les systèmes énergétique dans tout le corps
  • Stimuler un processus naturel d’auto-guérison
  • Renforcer le système immunitaire et la résistance aux maladies
  • Encourager et stimuler les organes à retrouver leur fonction optimale
  • Détendre profondément le ventre et défaire des nœuds autour et dans le nombril
  • Améliorer la digestion et le transit et favoriser l’élimination des déchets
  • Allonger et amplifier les capacités respiratoires
  • Débloquer et favoriser l’action du diaphragme sur la digestion et les émotions
  • Accueillir et « digérer » recycler les charges émotionnelles accumulées dans l’abdomen
  • Développer une plus grande attention à son bassin et son abdomen
  • Encourager la souplesse et la fluidité à tous les niveaux de l’être

 

Chi Nei Tsang  qu’est-ce que c’est ?

Le Chi Nei Tsang est une pratique ancestrale qui vient des temples de la Chine taoïste, dans lesquels les moines l’utilisaient pour se renforcer, se désintoxiquer, raffermir et raffiner leur corps et accéder à un haut niveau d’énergie.

Dans la chine ancienne on avait déjà remarqué que derrière tout problème de santé même mineur, il y a toujours une charge émotionnelle, et que les émotions dites « négatives », étant toujours à la recherche d’une porte de sortie, créent un cycle de négativité et de stress conduisant à son tour à la formation de nœuds, enchevêtrements et obstructions diverses à l’intérieur de nos organes et tissus générant du mal-être et pouvant aller jusqu’à la maladie.

Ce massage se pratique principalement sur l’abdomen avec des touchers à la fois doux et profonds pour détendre et permettre aux organes de travailler plus efficacement. Il favorise ainsi l’harmonisation de tous les systèmes vitaux du corps : digestif, respiratoire, cardio-vasculaire, lymphatiques, nerveux, endocrinien, urinaire, reproducteur, musculaire, osseux ainsi que le système des méridiens.

Certaines manipulations s’effectuent autour du nombril ses racines et sa périphérie qui reflètent toutes les tensions internes et externes du corps.

Le ventre étant considéré comme un centre d’archives de notre vie émotionnelle, les charges émotionnelles sont aussi approchées de cette manière et progressivement digérées et transformées .

L’intestin est composé de neurones produisant des neurotransmetteurs identiques à ceux produits par le cerveau. Il produit également une grande quantité des cellules immunitaires de l’organisme. Il y a donc une relation claire entre le cerveau et les intestins; la communication de l’un à l’autre s’effectue par le nerf vague.

Ainsi, nous avons dans le ventre pour peu que nous le laissions fonctionner, toute la pharmacopée biochimique nécessaire à notre détente, à notre joie de vivre et à notre épanouissement. De plus il est le gardien principal de notre immunité, fonction principale de notre survie.

Suivant les besoins cette technique désintoxique et tonifie la peau, nettoie le système lymphatique et rééquilibre le système circulatoire, améliore le système digestif et le transit, ou stimule les fonctions uro-génitales.

Les bienfaits sont ressentis très vite et les résultats sont durables.

Il est possible d’agir sur le plan émotionnel également et “drainer“ de vieilles émotions pour retrouver de la confiance, du courage, de la patience et plus de légèreté et de joie de vivre.

Le Chi Nei Tsang est une magnifique méthode manuelle qui permet de dégager l’énergie bloquée et  ainsi rééquilibrer et restaurer la vitalité. Cette technique active et stimule notre capacité d’auto guérison.

Il peut se pratiquer seul en auto-massage, ou avec un thérapeute.

Prendre rendez-vous

Lundi, mercredi, vendredi

Séance : 1h /130.-

076 615 72 80

Espace Corps à Coeur - Rue Charles-Giron 19 - 1203 Genève

A écouter sur ce sujet,

L’émission “CQFD” du 17 avril 2013 sur la Radio Suisse Romande.

“L’intestin, notre second cerveau”

(cliquez sur l’image)